Itadakizen Paris

Décidément, l’année 2020 est une année riche et novatrice pour le véganisme à Paris, avec plein de nouvelles adresses qui fleurissent comme cette adorable annexe du célèbre restaurant japonais londonien Itadakizen!

A deux pas de la désormais incontournable brasserie végane Le Faitout, se trouve cette échoppe de poche (environ sept places assises), à l’atmosphère totalement nipponne qui vous propulse tout à coup très loin du gris de Paris. Prenez place sur une chaise haute et admirez, derrière le grand comptoir en bois sombre, la vue imprenable sur les deux cuisinières japonaises coiffées de bérets (sûrement un hommage à Paris?), et leurs casseroles fumantes. Ici, pas d’entourloupe ou de surgelés cachés, votre repas est préparé sous vos yeux.
La carte est à l’image du lieu, minimaliste et pure: trois sortes de ramens, des sushis et un bento. En guise « d’apéritif », je commande un délicieux Sasou thé, qui n’en a que le nom vu qu’il s’agit d’une infusion sans théine au sarrasin et aux feuilles de bambou. Bambou que les ours consommeraient, en Asie du Sud-est, avant leur hibernation afin de renforcer leur force physique. Parfait pour supporter cet hiver éprouvant!
Viennent ensuite les délicats sushis que l’on voit être roulés à la minute, un à un dans la paume de la cuisinière. Puis être minutieusement sertis de légumes colorés (mention spéciale à l’émincé de gombo qui ressemble à de petites fleurs) et noués d’algue nori.

Sushis vegan Itadakizen Paris
Sushis vegan Itadakizen Paris

Servis, disposés comme un tableau sur un plateau laqué, c’est un bel exemple du raffinement japonais, qui nourrit le coeur avant l’estomac. Et bien sûr, trempés dans un soupçon de sauce soja pour assaisonner, ils sont frais et absolument délicieux!
Vient ensuite le ramen. Peut-être moins impressionnant sur le papier, mais qui, ici aussi, demande temps et précision. Jusqu’à la touche finale, la fleur de carotte disposée à la main, juste avant de servir, sur la soupe fumante. A base d’algue et de champignons séchés, le bouillon est intense et parfumé (j’ai choisi celui au shoyu). Il est bien contrebalancé par la douceur des grains de maïs et l’huile de sésame, ainsi que par le piquant de l’oignon vert. Et tout cela ne serait pas parfait sans les nouilles fondantes et quelques tranches de tofu frit… Un ramen gourmand et bien équilibré. J’imagine que si, nous aussi, on se réveillait d’une longue hibernation, c’est le genre de plat que l’on aimerait trouver à nos côtés pour faire le plein de chaleur et d’énergie!

Pour finir, une petite note fraîche et surprenante pour nos palets occidentaux, la panna cotta au thé vert ou au sésame noir. Toujours aussi bien présentée, elle est à  base de lait de soja et peu dosée en sucre et en agar-agar (on a donc pas l’aspect cassant et gélatineux que l’on trouve souvent sur ce genre de préparation). Les becs sucrés se tourneront plus vers celle au sésame noir, tout en rondeur, tandis que ceux qui recherchent de la légèreté apprécieront celle au thé vert.
Vous l’aurez compris, voyage et émotion garantis chez Itadakizen!

Prix:
Sushis de 10€ à 12€ (6 ou 8 pièces)
Ramens de 12€ à 12,50€
Desserts 3,50€

Végane

Ouvert du lundi au samedi de 12H à 14H30 et de 19H à 21H30
Fermé samedi et dimanche

Itadakizen
12, rue Pradier
75019 Paris

facebook.com/Itadakizen-Paris

Panna cotta vegan Itadakizen Paris
Panna cotta vegan Itadakizen Paris
Showing 4 comments
  • Dominique
    Répondre

    Magnifique… et certainement très bon. Merci

  • MarieN
    Répondre

    C’est vrai que les photos sont superbes et ça fait vraiment envie!
    Le raffinement japonais est incroyable. Je vais y amener mon mari car nous avons vécus à Tokyo…

  • JIll
    Répondre

    Waouh, les sushis!!! Et la boisson au bambou me fait envie.

  • Polo
    Répondre

    Bel article et belles photos, comme toujours. Merci pour cette découverte.

Leave a Comment

Start typing and press Enter to search

Translate »
Ramen végane chez Neko Ramen Paris